Motos des années 60/70
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

forum  astuces  liens  

Derniers sujets
» idées ballades
Mar 31 Juil - 8:46 par Tonnelier jean pierre

» Restauration CB500 Four K1 1974 "full stock" Candy Jade Green
Ven 27 Juil - 20:48 par Thierry

» Honda Dream 1964 305cc
Jeu 28 Juin - 18:55 par Thierry

» Yamaha 650 XS de Thierry Lespiaucq
Jeu 28 Juin - 18:54 par Thierry

» un petit gamin
Jeu 28 Juin - 18:52 par Thierry

» Kawasaki Z1300 - Moteur
Dim 24 Juin - 12:00 par Thierry

» Restauration d’une moto Suzuki GT750
Sam 23 Juin - 22:01 par Tonnelier jean pierre

» TX750 (1973)
Sam 23 Juin - 20:30 par Thierry

» Immatriculation d'une moto ancienne....
Sam 23 Juin - 20:27 par Thierry

Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Les posteurs les plus actifs de la semaine


Yamaha AS3, RD et RDX

Aller en bas

Yamaha AS3, RD et RDX

Message par Admin le Mer 6 Juin - 17:51

Yamaha a commencé à commercialiser ses motos en France assez tôt dans les années 60, mais ce sont les 125 bicylindres YAS (Y pour Yamaha, A pour la cylindrée 125 cm3), qui permettront de faire décoller les ventes en 1970. Auparavant une 125 était obligatoirement un engin utilitaire, l'évolution de la technique et l'augmentation de la puissance permettent maintenant de proposer des 125 sportives efficaces.
L'ancêtre des AS3 est sortie en 68 avec l'YAS1 ,suivie en 1970 de l'YAS2 . La puissance de 15 CV est déjà là, avec les compteurs séparés, la fourche Ceriani, le graissage "autolube".



Yamaha YAS2



Yamaha AS3


L'AS3 de 1971 abandonne les cylindres en fonte pour l'aluminium, et élargit la plage d'utilisation de puissance. La machine est nerveuse, rapide, agréable à conduire, esthétique et d'une finition sans reproche pour ce type de cylindrée.
Sans concurrence, Le succès commercial de la petite Yam est immédiat: les 125 K Honda, les Suzuki à cylindres à plat ne font pas le poids. Le prix est élevé (On payait 3200 frs pour un 125 Europa en 73, contre 2400 frs pour un 125 S, un RDX valait 5200 Francs en 75) mais il suffisait d'essayer pour comprendre.


Début 72 apparait une version "EUROPA" de la 125 AS3. Le réservoir est plus large (porté à 11.5 litres) le moteur gagne en souplesse. Des essais démontrent la capacité de cette machine à atteindre 135 Km/h chrono. La photo ci-contre est celle de ma première AS3, deux mois avant sa fin dans une 2CV qui brulait un feu rouge.


Toujours à la recherche de plus de souplesse, Yamaha développe en 73 l'admission par clapets sur toute sa gamme, dont la 125 AS3 qui devient "RD". On notera que "AS3" est toujours gravé sur les moteurs et les cadres. La puissance augmente cependant assez peu (1CV) mais la moto est plus agréable à conduire. Le moteur est peint en noir mat, 2 ailettes latérales sur les culasses au lieu de 4. Le frein avant est encore à tambour.


En 74 le RD adoptant un frein à disque à l'avant, la dénomination devient RD 125 DX. En 75 peu de changements, hors des modifications au carburateur amenant la puissance à 17 Cv. 

En 76 et 77 les formes du réservoir sont plus anguleuses, les garde boue sont peints, le diamètre des tubes de fourche passe de 28 à 30 mm. La dénomination change (RDX) le moteur devient "1E7".



Peu de changement sur le RDX 78 (à gauche) le frein avant passe derrière le fourreau de fourche. Jantes à batons. Les repose-pieds arrière ne sont plus fixés sur le bras oscillant, ce qui évite au passager de faire de la gymnastique à chaque bosse. Retour aux garde boue chromés.
La 125 Yam finira sa carrière avec ce 125 RDX de 1982 (ci-contre à droite). Près de 15 ans de vie pour un modèle de 125, qui a survécu aux chocs pétroliers et au permis 80 cm3. Pas mal non?

Mais les modes changent, calées sur la compétition. Les multicylindres sont interdits de course en 125 cm3, et la technologie passe par le refroidissement liquide pour prendre des tours. La place est libre pour le 125 RDLC: c'est toujours un RD, mais "liquid cooled" !


QU'EN EST-IL DE CES MOTOS EN 2016 - 2017?
Plus de 50.000 de ces motos ont été vendues en France sur la période 1969-1982. Elles ont été conduites par des jeunes sans connaissances mécanique, aux finances limitées, roulant vite, qui obtenaient le permis A1 en passant simplement le code de la route, et la moto en réussissant le BEPC. L'entretien a souvent été négligé, des frais élevés sont à prévoir pour la remise en état d'une machine "sortie de grange". 
Beaucoup de 125 yam ont fini dans les arbres puis à la ferraille ou au garage après l'accident. Car il faut peu de choses pour pousser le moteur à 20 Cv: une modification des carburateurs et de la boite à air. 
Notre listing clients (uniquement le nôtre) dispose de plus de 2000 adresses, le forum du club plus de 400. On peut estimer le nombre de 125 Yamaha bicylindres encore en circulation à plus de 7000 motos en France. Car la législation impose maintenant des 125 cm3 de 13 Cv, lourdes, lentes et sans caractère. La Yam est vive, va très vite, émet un miaulement caractéristique à l'accélération, et ça envoie. Bref on est sur un circuit.
Beaucoup de gars, et quelques dames s'intéressent donc à cette moto sortant de l'ordinaire, et se lancent dans des rénovations. Comme il y a de moins en moins de motos à rénover, les prix augmentent. Un RDX parfait vaut 2000 Euros, un AS3 près de 2500, une épave sans carte grise 300 Euros minimum. La tranche d'age des acheteurs tend maintenant vers les 20 - 45 ans, surfant sur la mode du "vintage".


AUTRES PHOTOS de 125 AS3: cliquez ici

Prix en 73
Cote en 2016

Bougies AS3/RD

Bougies RDX

Batterie
3250 F
500 à 2000 € (1E7) 800 à 2500 € (AS3)NGK B8HS ou B9HS (*)NGK B8ES ou B9ES (**)
12 V 5,5 AH

Poids

Puissance AS3

Puissance RD/RDX

Couple
Vitesse max
117 Kg
15 CV
16,5 CV (***)
1.3 Kgm
128 Km/H


(*): culot court. - (**): culot long. - (***): Vérifier la conformité avec le permis B (voir lien ci-dessous)
ATTENTION: les bougies type "R" (Br8ES, Br9ES, Br8HS, Br9HS ne conviennent pas (résistance interne trop forte)
avatar
Admin
Admin

Messages : 268
Date d'inscription : 29/05/2018
Age : 61

Voir le profil de l'utilisateur http://res-vauban-a-108-1.motards.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yamaha AS3, RD et RDX

Message par Tonnelier jean pierre le Ven 8 Juin - 7:36

La yamaha a été incontestablement une figure emblématique de toutes une génération,av la suzuki GT,et autres K5 ,LT etc..!pour ma part ,c'étais une RDX,en fait plutot 2,a savoir une plier dans un parapet de pont ,une partiellement incendié.petit budget oblige,j'en ai fais une,a partir des deux,a moindre frais,et,avec un reste de pieces détachés pas negligeable.du tout.je mécaniquais deja pas mal depuis mon plus jeune age(fils d'agriculteur)sur differente petoire,et potassais déja les bouquins,donc pas de difficultés majeur pour cette 1ere remise en état,qui je dois le dire me rendais pas si peu fier.D'autres ont suivis,mais cette petite yamaha RDX restera pour moi un méga souvenir,je ne fais pas partis de ceux qui l'on reçu en récompense d'un examen ou, autre,mais bel et bien,du systeme D.elle as beaucoup roulé entre la sarthe et bretagne dont je suis déja tombé amoureux pour y vivre par la suite.une moto,une destination de vie,comme quoi ,la moto mene a tout...;Que st gamelle vous protège,et bon vent a tous.Kenavo.
avatar
Tonnelier jean pierre

Messages : 22
Date d'inscription : 04/06/2018
Age : 59
Localisation : la mothe Achard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum